Et oui cet hiver est un peu particulier. Les remontées mécaniques sont fermées, nous qui nous réjouissions d’aller au ski. Et comme beaucoup, nous avions envie de sortir, d’aller respirer l’air pur. Alors remontées ou pas, nous irons à la montagne en famille ! 

Il ne restait plus qu’à trouver la destination…

Les annonces gouvernementales sont rassurantes, je peux me lancer dans la réservation d’un hébergement. En dernière minute, je me rends sur le site de l’Office de Tourisme du Pays de Gex et sa station Monts Jura (des amis m’avaient parlé de cette station à taille humaine) et par chance (pas évident en période de vacances) je trouve un hébergement encore disponible. L’avantage c’est que je n’ai pas besoin d’appeler tous les meublés pour savoir s’il reste de la disponibilité ! 

Les vacances se concrétisent enfin… Petit tour rapide sur les activités pour voir ce que nous allons pouvoir faire. Et force est de constater que même sans ski alpin, la station offre de nombreuses possibilités : ski de fond (je sens que je vais faire un petit flash back, hein papa ?!?), randonnées en raquettes, patinoire, luge, et les nouveautés de la saison : des bouées sur neige et de la luge attelée. Ouh je sens qu’on va bien s’amuser, j’ai hâte de découvrir cette station familiale, pourtant pas si loin de chez nous.

Je me pose rapidement la question de la gestion des repas. Est-ce que je vais quand même pouvoir goûter aux produits locaux ??? C’est que nous, on aime bien manger et manger local. Et puis en vacances, on apprécie de se mettre les pieds sous la table, même si c’est la nôtre ! Après quelques recherches, je vois qu’on va pouvoir tester quelques spécialités locales. Et les restaurateurs jouent le jeu en proposant de la vente à emporter. Décidément, ces vacances ne seront pas comme les autres, mais ce n’est pas pour nous déplaire ! 

Ça y est, nous y sommes !!!! Les enfants sont tout excités de voir la neige (et nous aussi mais ça on ne le montre pas trop hihi). Clés récupérées, valises défaites, nous sommes prêts à découvrir la station. Et une fois n’est pas coutume : visite à l’Office de Tourisme. Oh il est tout beau tout neuf, j’adore les murs rouges 😉. C’est là que je vais chercher les bons plans (dans tous les sens du terme). Effectivement, mon interlocutrice fort sympathique me confirme les activités que j’avais repérées sur le site internet, me donne les bonnes adresses des restaurants proposant des plats à emporter. Et cerise sur le gâteau (je dis ça parce que la boulangerie qui avait fermé a rouvert), elle me propose une jolie balade le long de la Valserine. 

Il est temps de nous poser un peu pour organiser notre semaine et je sens qu’elle va passer (trop) vite ! Je ne suis pas trop dernière minute mais la situation nous oblige un peu à cela. 

Comme un souvenir d’enfance, je décide d’inscrire les enfants à l’école de ski de La Vattay pour qu’ils puissent apprendre le ski de fond. Un petit coup de fil et on me demande « alternatif ou skating ?”. Eh bien, allons-y pour la double trace, on va commencer en douceur ! Mais avant, direction le loueur de ski de fond (il y a un vrai engouement !) pour trouver chaussures, ski et bâtons. Pour bien apprendre, ils iront tous les matins. Matériel dans le coffre de la voiture, nous voilà partis sur l’un des plus beaux domaines de ski nordique : La Vattay.

Nous étions toujours à La Vattay et après avoir pris un repas sur le pouce, on voulait voir si l’activité raquettes pouvait plaire aux enfants. Nous sommes allés louer des raquettes sur place pour les enfants et nous. Pas une grande balade parce que les enfants avaient leur cours de ski le matin. Alors nous avons choisi le parcours de la chouette : une heure c’était bien suffisant et comme il porte bien son nom, c’était vraiment chouette d’évoluer au milieu de la nature. On avait l’impression de nous trouver dans une petite vallée avec une seule couleur tout autour de nous : le blanc.  Sur le parcours (l’accès est payant), les enfants ont même repéré des traces d’animaux !

Les enfants ont encore bien suivi leur cours de ski de fond, alors on peut bien leur faire plaisir aussi. Notre grand (10 ans) avait repéré la descente en bouées sur neige. Les casques sont fournis et nous avons dû signer une décharge pour qu’il puisse le faire.  Et on a même pris le pack avec plusieurs descentes. On a bien ri ! Aussi bien qu’un manège sur une fête foraine ! On l’a fait plusieurs fois ! 🥰

Ensuite, nous avons pris notre goûter en allant chercher une petite viennoiserie à la boulangerie de Lélex. De retour à la location, nous nous sommes préparé un bon chocolat chaud pour accompagner notre goûter du jour.

 

L’après-midi suivant, nous avons voulu essayer la luge attelée. Pendant une heure, ma fille (5 ans) et moi avons profité d’une balade en pleine nature,  dans une luge tirée par un cheval de trait. Notre guide Nicolas était très calé sur la région et la nature, quelle expérience ! Les garçons eux sont allés à la patinoire de Mijoux. Et puis ça a été leur tour, on a inversé nos places. Comme ça toute la famille a pu en profiter ! 

La neige tombe bien, il est temps d’aller récupérer, après le ski, les menus réservés la veille. Le restaurateur a préparé une spécialité locale : la gexiflette, c’est comme une tartiflette mais avec le fromage local : le Bleu de Gex. Un délice ! A peine sortis de table, c’est avec joie que les enfants ont renfilé leur combinaison pour aller jouer dans la neige et commencer un bonhomme de neige. Des joies simples qui font briller les yeux des enfants. 

Le lendemain, on a fait simple et efficace : la luge ! Nous sommes partis au Col de la Faucille parce qu’il parait que l’on peut voir le Mont-Blanc depuis la route. Nous sommes à 1323 mètres d’altitude si je me souviens bien de mes cours de géographie de CM2. La piste de luge est belle et suffisamment pentue pour s’amuser et faire de nombreuses descentes. Et puis on est allés voir les panneaux qui expliquent la géologie du massif du Jura. En regardant autour de nous, je me dis que nous reviendrons cet été pour profiter d’autres activités : accrobranche, tyrolienne (mon mari adore les sensations fortes), randonnées, et j’ai hâte d’aller au sommet pour voir si c’est bien l’un des plus beaux panoramas d’Europe !

Le retour dans la vallée de la Valserine s’est fait en silence, les enfants se sont endormis…

C’est bientôt la fin des vacances, alors on profite encore un peu de la neige, de la luge et des jeux de société que nous avions emportés.

Le jour du départ est arrivé, c’est un peu tristes que nous quittons la montagne tout de blanc vêtue. Nous nous souviendrons longtemps de ces vacances spéciales : la chance d’être partis, les instants passés en famille, le retour aux choses simples, l’impression d’être seuls au monde en pleine nature, le temps de prendre son temps dans un monde qui va vite, les rencontres masquées mais chaleureuses. Finalement, Monts Jura, c’est tout cela ! 

Tiens si on s’donnait rendez-vous dans un an…