On s’embarque tous pour une belle aventure ! C’est parti pour trois jours d’itinérance sur le toit du Jura, entre Mijoux et Confort, objectif : savourer chaque moment.

La contemplation, c’est suspendre le temps à coups de beauté. 

Préparation de la randonnée itinérante

  • La sécurité, la priorité : regarder la météo, connaître son itinéraire : cartographie et réglementation en vigueur dans les zones qui sont en réserve naturelle.
  • Où dormir : et dans quelles conditions. La nourriture et comment la préparer ? Et oui il faudra penser à la dinette, petit réchaud et mini gamelle, ne seront pas de trop !
  • Bien préparer ses équipements : vêtements adéquats, chaussures de rando, bâtons, lunettes de soleil, casquette, lampe frontale…
  • L’eau : regarder ou se réapprovisionner et pourquoi pas les pastilles pour purifier l’eau.

En effet, une itinérance comme celle-ci exige un bon sac à dos qui pourra monter jusqu’à 10 kilos selon vos besoins. Mais on vous le garanti, le jeu en vaudra la chandelle !

Plus de détail sur comment préparer sa rando ici.

Jour 1 de la randonnée itinérante dans les Monts Jura : l’ascension

Distance : 13 km
Dénivelé : 1083 D+ / 627 D- 
Itinéraire : départ de Mijoux et ses charmantes fresques. Suivre le balisage banc et rouge du GR 9 qui monte direction Col de la Faucille. Prendre à droite des rails de la luge d’été. Suivre Grand Mont Rond, puis Colomby de Gex. Descendre sur le col de Crozet et la télécabine de la Catheline. Arrivée au refuge de la Loge.
Nuit : refuge de la loge (la nuit doit être réservée en amont).

Notre agence de l’Office de Tourisme est à Mijoux pour des infos de dernière minute, venez nous rendre visite.

Cette première journée s’annonce sous les meilleurs hospices, le temps est au rendez-vous. Le départ de Mijoux est idyllique. Les fresques et le sentier des arts nous mettent en appétit, ou devrais-je dire en jambes !

La vue époustouflante au sommet du Grand Mont Rond nous conforte de la chance que nous avons de pouvoir profiter d’un tel panorama. Les troupeaux de vaches et les sons des clarines nous mettent dans l’ambiance jurassienne. Quel joli programme !

Jour 2 de de la randonnée itinérante dans les Monts Jura : au-dessus du monde

Distance : 10,9 km
Dénivelé : 624 D+ / 638 D- 
Itinéraire : au départ du refuge de la Loge, suivre la direction « sous le crêt » une bonne heure et demi pour arriver au point culminant du massif du jura : le Crêt de la Neige 1720m. Ce beau sentier aérien mène ensuite au sommet du Reculet (1719m) et succinctement sur différentes crêtes. Une variante existe, pour les plus téméraires (et si le temps le permet). Un chemin mène à la grotte Marie du Jura. Le chemin s’enfonce ensuite dans les sous-bois, puis arrivée au Refuge du Gralet.
Nuit : refuge du Gralet (la nuit doit être réserver en amont).

Cette journée est, à notre goût, la plus vertigineuse ! Vue sensationnelle sur le Mont blanc pile en face de nous.
Les plus hauts sommets du massif comme objectifs. Le passage entre le Crêt de la Neige et le Reculet est d’un charme fou, unique dans le Jura. La redescente sur le Chalet du Gralet est à mon sens la plus belle partie de la balade, le paysage qui se dessine sur la crête abrupte nous donne l’effet d’être au-dessus de tout et tout le monde !

Le Gralet se situe en lisière de forêt, et la petite ascension sur la crête qui le surplombe est à gravir au coucher et au lever du soleil pour pouvoir profiter pleinement du lieu !

Jour 3 de la randonnée de la randonnée itinérante dans les Monts Jura : la redescente

Distance : 14,3 km
Dénivelé : 320 D+ / 1198 D- 
Itinéraire : au départ du refuge, prendre direction la Poutouille. La première partie de la journée se fait dans les bois. Suivre l’itinéraire du Gr9 jusqu’au 6eme kilomètre. Entamer la descente sur Menthières (plusieurs chemins possibles.) À ce point, effectuer 2 km sur la route (passer à droite des remontées mécaniques) jusqu’à « Sous les Moraines ». Prendre direction Confort, un petit chemin sur les crêtes de Charmy descend jusqu’au village de Confort.
Transport : Pour le retour sur Mijoux ou pour prendre le train jusqu’à Bellegarde-sur-Valserine : Prendre la ligne de bus 153.

Cette dernière journée au paradis se fera au son des chants des oiseaux, et à la contemplation des paysages multicolores que nous offre la nature.

Les différentes essences d’arbres présentes sur cette partie du sentier, permettent de bien nous reconnecter avec l’essentiel : la nature, de quoi revenir avec un surplus d’énergie !

La redescente sur Menthières nous donne une belle vue sur la vallée de la Valserine et sur le Crêt de Chalam, qui pointe son nez juste en face de nous. Tiens, tiens… une future idée de randonnée ?

Le confort arrivé au village de Confort sera bien mérité ! Et les souvenirs de cette fabuleuse aventure seront bien gravés !

À vous d’essayer maintenant !