Le Pays de Gex offre de nombreuses rivières et points d’eau propices à la pêche. Parmi eux, nous retrouvons un endroit arboré, calme, accessible à tous. L’avez-vous reconnu ? Il s’agit de l’étang de Cessy.

Un peu d’histoire…

Situé sur la commune de Cessy, cet étang privé fut aménagé dès 1985 à la place d’un marais. Puis, en 1991, l’alevinage est apparu avec essentiellement des poissons blancs (gardons, carpes, tanches) ainsi que des carnassiers (brochets). Ce n’est qu’en 1995 que la commune a donné l’autorisation de pratiquer la pêche et que l’association APEC (Amicale des Pêcheurs de l’Etang de Cessy) est créée pour assurer sa gestion. Le statut d’enclos piscicole à vocation touristique est obtenu en 2007.

C’est parti, on y va ? 

Le pique-nique dans le sac, direction l’office de tourisme du Pays de Gex et plus précisément l’agence de Gex pour vous procurer le fameux graal : le permis de pêche qui vous permettra de pêcher dans l’étang ! Et voilà, vous êtes parés pour pêcher ! 

Différentes techniques de pêche s’offrent à vous : la pêche au coup qui vous demandera dextérité ou la pêche à la mouche qui vous demandera grâce et élégance ! A vous de choisir ! Mais, sachez que le choix de la mouche varie en fonction du lieu, de la lumière… afin d’avoir une mouche la plus adaptée à la situation. Une fois accroché sur la ligne, vient le lancer tout en légèreté et délicatesse. 

Une fois le bon matériel en mains, il ne vous reste plus qu’à préparer les hameçons et appâts. Cela ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais vous devez passer par cette étape si vous voulez taquiner le poisson, comme on dit. 

Après un peu d’attente, la ligne tire…. une prise ! Yeah ! Tout excités, plusieurs questions nous traversent alors à l’esprit, de quelle espèce s’agit-il, quelle est sa taille, quel est son poids ? Les espèces que vous retrouverez dans l’étang sont par exemple le brochet, la carpe ou encore la perche.

D’autres habitants sont également présents tels que des canards colverts, des foulques, des libellules, des demoiselles… Grâce à la présence d’une flore diversifiée, iris jaunes, nénuphars, roseaux, aulne glutineux, saules… ce site vous offre une fraicheur exceptionnelle. Les journées ensoleillées de printemps et d’automne donnent au lieu une beauté à faire frissonner les peintres ou photographes.

Après avoir respecté notre charte du bon pêcheur, nous repartons fiers de notre succès avec cette envie de retenter le coup.

Vous avez compris le jeu de mot ? 😉 

La charte du bon pêcheur :

  • Je respecte mon environnement (faune, flore) ainsi que les propriétés privées.
  • Je respecte le poisson capturé et en prends soin.
  • Je respecte la réglementation (dates, heures, quotas, mesures…) et me munis de mon permis de pêche.
  • Je reste courtois avec les autres pêcheurs, usagers et gardes-pêche.
  • Je partage mon savoir-faire et mes connaissances.

L’étang de Cessy est également un lieu idéal pour se balader, pratiquer de l’activité physique au parcours de santé, profiter grâce au terrain de pétanque, espaces de barbecues pour des pique-niques réussis. Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies ! L’étang de Cessy est fait de petits bonheurs simples à partager ou à vivre seul !

Avant de nous quitter, si vous repartiez avec une petite anecdote sur ce lieu que nous aimons tant ? 😉  

Saviez-vous que des blocs erratiques sont présents à l’étang ?

Durant l’érosion des massifs montagneux, des masses rocheuses s’effondrent des glaciers. Lors de son retrait, des éléments de roche vont disparaître et se mélanger aux sédiments pour former des sols. Les éléments plus volumineux sont appelés blocs erratiques et peuvent se trouver sous terre ou bien restés visibles à la surface. Ceux présents à Cessy proviennent du retrait du glacier du Rhône il y a environ 15 000 ans.

Maintenant, vous êtes prêts à découvrir l’étang de Cessy ! Nous espérons qu’il vous plaira autant qu’à nous. Nous n’avons aucun doute là-dessus. Nous savons déjà que le temps passera à toute vitesse, que beaucoup de photos seront prises, que des rires retentiront et que le départ sera difficile.

A bientôt et peut-être nous vous y retrouverons !