Les Montbéliardes et les Simmentals, appelées aussi les pies rouges de l’est… Cela vous dit quelque chose ?
Eh oui, ce sont des vaches, mais pas n’importe lesquelles. C’est grâce à leur lait que nous pouvons manger ce succulent fromage du coin… Le bleu de Gex !

Ce fromage n’a plus de secret pour vous ? Il vous faut savoir quand même que le bleu de Gex est un fromage AOP et l’un des points clés de l’appellation : le lait doit provenir des vaches de races Montbéliarde ou Simmental.

Et ce n’est pas Heidi, Gourmande, Minnie, Princesse, Patronne, Pirouette, Mélodie qui vous diront le contraire : ce sont les vaches de la ferme du ban du char à Chézery-Forens.

Petite présentation de la ferme et leur famille !

Alain Monnet et Oliver Barras, deux agriculteurs déjà en activité, avec chacun leur exploitation, ont créé le GAEC du Ban du Char en 2007. Les deux exploitations se sont rassemblées en 2010, avec le bâtiment actuel au grand Essert.

Et si on allait passer une journée à la ferme avec Polly ? Petite Velle naît au champ l’été dernier. En temps normal le vêlage des vaches se déroule à la ferme mais exceptionnellement toute la famille d’Olivier Barras a pu assister à la naissance de Polly. Pour le plus grand plaisir des enfants d’Olivier, Annaëlle et Henri, qui d’ailleurs lui ont donné ce joli nom.

Rencontre avec Polly

Bonjour, je m’appelle Polly. Après ma naissance je suis retournée à la ferme comme toutes les velles.

Nous restons à la ferme au moins 1 an afin de nous protéger et devenir de belles génisses. A la suite de cette belle année, nous pourrons aller au pré.

Pendant 3 mois j’ai bu exclusivement le lait de ma mère Mélodie, Olivier me l’a donné avec un biberon.

Et si on parlait de la traite

Mélodie ainsi que toutes les autres vaches qui ont vêlé passent en premier, leur lait sera exclusivement réservé pour leur petite. Pour les autres vaches, le lait sera envoyé à la fromagerie.

C’est l’heure de la traite, Mélodie et toutes ses copines se rapprochent de « l’aire d’attente » qui se trouve à l’entrée de la salle de traite. Elles entrent, 6 par 6 dans la salle de traite.

Dans l’ensemble, elles rentrent d’elles-mêmes, mais vous vous doutez bien, il y a toujours des rebelles, comme Princesse, Minnie et Pirouette qu’il faut pousser un petit peu !

Ça y est c’est au tour de Mélodie !

La traite se passe en 4 étapes :

  1. Le lavage des 4 trayons des pies,
  2. Olivier tire un 1er jet de lait pour s’assurer que tout va bien
  3. Il branche les griffes de la salle de traites sur les trayons (quand les vaches ont donné tout leur lait, les griffes se débranchent automatiquement)
  4. Et enfin, dernière étape, et pas la moindre, l’application d’une crème hydratante sur les trayons.

Et le lait dans tout cela ?

Savez-vous combien de litres de lait donne en moyenne une vache ? 20 litres, soit 10 litres par traite.

Et savez-vous combien il faut de litres de lait pour faire une meule de Bleu de Gex ? 80 litres.

A la ferme du ban du char il y a une soixantaine de vaches laitières. Je vous laisse faire le calcul pour connaître le nombre de meules produites grâce à Pirouette, Minnie et leurs copines. La traite a lieu deux fois par jour : à 5h30 et à 17h.

Le lait part directement dans le tank qui est ramassé par la fromagerie de l’abbaye à Chézery, une fois par jour pour la fabrication du bleu de Gex.

Entre la traite, et en fonction des saisons, Olivier et Alain travaillent dans les champs et surtout… ils s’occupent de notre alimentation !

En été, les vaches laitières pâturent jour et nuit dans les prés voisins à la ferme. Les génisses sont dans les pâturages de la vallée. Ce qui va bientôt être mon cas. Cet été, je suis prête, je suis considérée comme une Génisse, il est temps pour moi d’aller brouter l’herbe fraîche.

A la ferme, nous mangeons principalement les fourrages (herbe et foin) disponibles dans la vallée.

D’ailleurs, je vous laisse c’est l’heure pour moi d’aller manger !

Maintenant, vous en savez un peu plus sur moi et mes copines.

J’espère que l’on se croisera bientôt au coin d’une pâture ou peut-être à la ferme, car j’ai entendu dire que mes propriétaires ont pour projet d’organiser des visites à la ferme.

Attendez ne partez pas, j’ai une dernière nouvelle qui vient de tomber : vente de lait cru aux particuliers depuis aujourd’hui !
N’hésitez pas venir suivre l’avancer de ces beaux projets sur leur page Facebook