Vous souvenez-vous de votre première visite au Château de Voltaire ? Moi oui ! J’ai surtout eu la chance de le voir avant et après sa rénovation complète. Et je peux dire que j’ai eu deux premières visites au Château.

Une première rencontre glaciale …

Il y a 6 ans, jour pour jour, je visitais pour la première fois le Château de Voltaire dans le cadre de mon travail. C’était une belle journée ensoleillée mais froide comme aujourd’hui. Nous avions un après-midi pour découvrir la ville de Ferney-Voltaire et son château.

Après la visite de Ferney-Voltaire, nous nous sommes dirigés vers le château en passant par la rue de Gex où nous avons admiré les belles maisons des proches de Voltaire ainsi que l’Église et le Temple. Au niveau de l’école Saint-Vincent, nous avons tourné à gauche et remonter l’allée du château en faisant attention aux voitures qui roulaient à toute berzingue.

Aujourd’hui, nous pouvons profiter pleinement de cette allée, elle est devenue piétonne. Mais ne nous égarons pas ! Remontons donc cette allée bordée de chaque côté d’arbres centenaires pour déboucher sur les grilles closes du château. Sur l’un des piliers, quelques informations pratiques et le logo des Monuments Historiques. La façade est sombre, en contre-jour mais le coucher de soleil est splendide.

Une visite remplie de questionnements

Une question me vient, pourquoi l’entrée du château est-il désaxée par rapport aux chemins d’accès et aux grilles ? Le grincement de celles-ci me tire de ma rêverie interrogative. Notre guide est là, nous ouvrant les portes de la demeure d’un illustre personnage, Voltaire. Tout en progressant vers l’entrée principale du château, ma question trouve sa réponse grâce à notre guide. Rien ne sert de me tirer les vers du nez ! Je ne vous dirai rien, je vous laisse découvrir par vous-même.

Nous entrons dans le vestibule. Tandis que le guide continue ses explications, plein d’idées et d’émotions me viennent : combien de personnages connus et reconnus du XVIIIᵉ siècle ont arpenté ce vestibule, faisant les 100 pas ici dans l’espoir d’une entrevue avec Voltaire ? Mais aussi la sensation que le temps s’est suspendu, de rentrer non pas dans une demeure illustre mais dans un mausolée. Cet effet est peut-être dû à l’heure tardive de la visite ou tout simplement par l’absence totale de chauffage et d’électricité ou les deux facteurs combinés. 

L’atmosphère est crue et de plus en plus sombre. Le moindre bruit, la moindre ombre d’arbres courant sur les murs, me ferait presque sursauter. Cette sensation s’est renforcée quand je suis entrée dans sa chambre, laissée en l’état. Je m’attendais à voir Voltaire … Mais cette ambiance si particulière, me faisait entrevoir un Voltaire vieillissant en train de lire ou d’écrire ses mémoires. Comme si j’assistais à son coucher éternel. L’imagination peut être galopante. A partir de là mes souvenirs de cette visite s’estompe. 

… Avant de continuer vers une belle amitié

Pour ma deuxième première fois, j’ai eu plus de chance, le temps était magnifique toujours ensoleillé avec des températures plus chaudes, l’électricité et le chauffage installés.

Toujours dans le cadre du travail, l’administrateur du château, Monsieur Verger, avait accueilli l’équipe de l’Office de Tourisme pour une visite exclusive. L’aspect mausolée a disparu, les artisans ont redonné vie, lumière et chaleur à ce lieu.

Dans les coulisses du château

le buste de Voltaire par le sculpteur Houdon

Lors de la visite, toute l’équipe du château et les artisans étaient dans la dernière ligne droite avant la venue du Président de la République Emmanuel Macron. C’était l’ébullition, le bourdonnement d’une ruche, toutes les portes étaient ouvertes pour permettre à ce ballet incessant d’ouvriers, d’artisans de travailler et aux livreurs de déposer des colis recelant des trésors : tableaux, objets, sculptures … permettant une scénographie moderne et dynamique des lieux. 

Une chose a retenu toute mon attention, le buste de Voltaire par le sculpteur Houdon. Pourquoi me direz-vous ? Durant ma licence en Histoire de l’Art, j’ai étudié cet artiste et son oeuvre notamment le buste de Voltaire. Déjà en image, il était saisissant de simplicité, de vérité. Alors le voir en vrai, à quelques centimètres, ça change tout. Le discours de mon professeur sur cette oeuvre prenait tout son sens. J’ai enfin pu profiter pleinement de sa beauté. 

Le château de Voltaire est un lieu incontournable de notre patrimoine du Pays de Gex. Nous avons tous une histoire avec lui, à nous de la cultiver et de l’enrichir.